Transhumanisme : le débat

Débat sur Le Trans-Humanisme

Intervenants
Jean François Le Petit : chirurgien orthopédiste, membre du comité d’éthique en NC
Yves Page : pharmacien et biologiste
Florent Franchette Naturel : philosophe des sciences

Dom : dans ce film 99% du temps de parole va aux hommes, or les femmes avec leur cytosine sont porteuses d’un vrai humanisme contrairement aux hommes ; on l’a déjà dit : l’avenir de l’homme, c’est la femme !

Au Médipole on utilise déjà des robots sur roulettes .. qui remplacent les médecins

X : Une réflexion de physicien sur « l’université de la singularité » : en 1940, Fred Doyle a lancé ce terme à propos du big bang avec le début d’une nouvelle humanité.
Aujourdhui la singularité n’existe plus ; on sait que l’univers n’est pas lisse mais granuleux et discret ; on reste limité par la distance/constante de Planck et dans la nanotechnologie ; et dans un univers fini, toute croissance exponentielle a un terme.Il y a donc des seuils, des plafonds : de quoi diminuer les ambitions des scientifiques de la singularité !

JFL :  Résister comme nous y invite le film, mais comment ? il y a des raisons d’espérer, des solutions simples existent.
Après la France en 1983 lors du don et greffe d’organes, la NC a institué en 2006 un Comité d’éthique nommé par le gouvernement.
Composition précisée en 2015 ; 21 personnes volontaires et bénévoles, pour vous représenter : 1/3  monde médical 1/3 autorité morale philosophes psychologues et 1/3 techniciens des sciences sociales.
Sur demande du gouvernement le Comité émet un avis sur des textes en projet, sur leur conformité aux exigences éthiques et aux études scientifiques. Il peut aussi s’autosaisir.

ETHIQUE : Il s’agit de remettre de l’humain là où il n’y en a plus, de rétablir la balance.
Le comité d’éthique réfléchit à conserver la qualité humaine, en évaluant les projets de loi selon divers critères

1 la bénéficience (bénéfices que les personnes peuvent en tirer )

2 la maléficience

3 est il juste pour l’individu seul, peut il exercer sa liberté ?

4 information des personnes concernées ?

Exemples : le don d’organe, la fin de vie, le plan santé do kamo.

Il agit dans un véritable esprit de resistance par rapport aux évolutions de la société.

D : le comité éthique n’a qu’un avis consultatif ; et qu’il faudrait pouvoir le mettre en relation avec les citoyens ordinaires,

X en régime de croisière depuis 2 ans. Une réunion d’information au congrès : personne n’est venu ; communication à revoir ?
Ce comité ethique doit émaner des citoyens ; nous contacter si on découvre un problème .. dès que nous aurons une adresse mail

Chr : on espère que vous ne serez pas une caution mais une résistance.

Est ce qu’on est encore dans un état de droit moi je me sens dépossédé de mes droits. Dans ce qui se fait là ( le documentaire ) je ne sens pas mes droits respectés

Col : on retrouve un peu les bouleversements avec l’introduction de l’imprimerie. Dans ce documentaire, beaucoup d’opinions politiques, peu de sagesse humaine.

Fl : Où est le respect de la vie humaine ? Où est la frontière avec la vie privée ?
Affaire Snowden : la NSA met sur écoute les citoyens surtout en France et aux USA.
Google traite les données et repère les mots clefs, et déclare que c’est pour préserver notre sécurité. Mais la limite entre sécurité et privée est mince. Avec vigipirate on perd une partie de sa liberté pour la sécurité.
Par exemple on est réticent à aliéner une partie de notre vie privée ; quelle file choisir : celle où on contrôle juste les passeports ou celle où on regarde tout ? Je pense que vous conseilleriez de vérifier la vie privée de chacun

D : Moi c’est juste le contraire. J’ai préféré les aéroports des pays qui controlaient moins ; ça veut dire qu’ils ne sont pas soumis à des risques d’attentats en raison de leur politique étrangère.
On ampute à la fois notre vie privée et notre sécurité. Peut on encore avoir confiance dans les gouvernements…

Et : la légitimité des gouvernements est remise en question par ces petites élites
Comment résister ? on peut se dé-googliser, il y a des moteurs de recherche alternatifs, certains meilleurs que d’autres et vous ne serez plus fliqués  C’est à chacun de nous de faire sa recherche.

G : J’ai le même âge que le réalisateur. La SF était en plein boum : j’ai l’impression d’être préparé, j’en ai entendu parler de toutes ces avancées. .De même qu’on a dit un jour les hommes voleront et les hommes volent .
Les jeunes, ça ne les gêne pas d’avoir un profil sur facebook, tout va bien.
Je prends de l’âge : quand on me mettra une puce ce sera pour une meilleure santé.
Mais chez l’humain il y a un autre accès d’information et cet accès c’est l’intuition, que le robot n’a pas.

JF : il y a un lien entre ldéveloppement du transhumanisme et la politique d’un pouvoir sans courage d’aller contre l’ultra libéralisme.

Chr: Ce reportage montre un total contrôle de l’humanité par la technologie (comme mettre une puce dans le bras pour payer). On nous conduit à une «dictature douce»
Regardez comment les gens ont accepté d’aller aux caisses automatiques dans les supermarchés, donc d’accord pour que des emplois soient supprimés. Dans Cash inv, les ouvriers menés par des machines tombent dépressions.
La résistance doit se faire au quotidien car il y a de plus en plus de contrôles partout.

Et : les politiciens sont impuissants face à Google. Que faire contre un logiciel ?

Y : quelqu’un au 16ème siècle a eu une intuition géniale : « Science sans conscience n’est que ruine de l’âme» ;

Les transhumanistes ont un idéal. Je vais vers une caisse sans caissière, je n’ai pas d’idéal. Le transhumanisme est une forme de religion, avec ses prophètes…

R: la plupart sont américains. Les jeunes en Europe seraient plus humanistes. mais il faudra les éduquer pour ne pas les robotiser.

V : ce qui m’a touché dans le film : ce processus exponentiel énorme. Comment lutter concrètement ?

P : les évolutions technologiques ont toujours été liées au militaire.
Avec les progrès techniques les agences bancaires ferment, les taximen seront remplacés par les robots ; les meilleurs joueurs sont battus par les machines.C’est un choix politique. Le problème, ce n’est pas la technologie c’est ce qu’on en fait.
Il ne faut pas juste avoir peur. Il peut se passer aussi des choses positives

B : le danger, c’est que seuls les riches puissent en profiter mais pas les pauvres

D : il faut bien faire la différence entre
– soigner ou réparer l’homme
– l’ augmenter ou l’améliorer.
Quand on répare, on le met au niveau des autres ; quand on augmente ceux qui en ont les moyens, on renforce les inégalités.
On peut toujours résister et perdre ou gagner ; mais l’important c’est le voyage c’est les luttes dites désespérées qui sont les plus belles .

Ch les régimes politiques savent s’auto-protèger. On a simulé un vote de la présidentielle avec d’autres modalités,( une note pour chaque candidat) : Mélenchon vainqueur, suivi de Macron, le Pen très loin ! En France il faut des millions de voix pour proposer un référendum .

V : On a bien de la chance de pouvoir venir en discuter … Pensons aux handicapés : la technologie a changé leur vie.

Ch : on a vu que la sécurité sociale (cf le film « les jours heureux ») et les avancées sociales sont remises en cause actuellement – cf dans le chien bleu sur la Cafat

D : bien sur il faut que les handicapés soient remis à niveau, le débat est ailleurs

F : Certains humains ont une relation au corps qui change – cf percing. J’ai été étonnée en Inde par une personne qui rampait : elle parlait avec tout le monde.
La robotique entraine une deshumanisation comme pour les personnes âgées qui n’ont plus personne avec qui parler ou avec un enfant qui va jouer avec le petit robot

G : je ne suis pas très sensible à l’idée de résister contre le progrès technique. Par contre, il est bon de réfléchir : que faire de la circulation des infos sur nous, de leur utilisation commerciale ? Refuser toutes les évolutions technologiques ce n’est pas bon,

Chr : Ce qui est choquant, c’est la création d’inégalités, c’est l’homme augmenté par des implants dans le cerveau, un peu comme les cours particuliers des classes aisées à leurs enfants. Ces technologies vont accroitre les inégalités. Le conférencier du film disait : vous serez les perdants, les parents riches le feront, d’abord par snobisme ; puis il y aura disparition des métiers si il y a pas de résistance. C’est les robots qui feront les cours.

Fl : pour faire l’avocat du diable : la machine à laver s’est démocratisée…
La création d’inégalités entraine la disparition d’une valeur : le mérite. Qu’est ce qui fait que quelqu’’un est méritant ? On est digne, on se donne des buts et on peut y arriver. Mais si c’est en utilisant la technologie ?

La technologie : fabuleux, mais attention à la manipulation des esprits , le futur président sera désigné avec l’aide de google

D: j’ai lu que quand on se sert de Google, si on appuie sur la touche de recherche, la page de résultats s’ouvre 12/100 de seconde après. Pendant ce laps de temps, Google rassemble notre dossier d’infos personnelles synthétisées, sait qu’on s’intéresse par exemple à l’achat d’une voiture et propose une enchère où un vendeur de voiture gagne le marché et peut afficher sa pub à côté des résultats

H : la technologie c’est formidable. C’est une façon de démocratiser, on peut apprendre le piano ; on a un point de vue trop négatif sur la technologie : il faut juste encadrer l’usage

Et : ils m’inquiètent, les politiques. Ils n’ont plus les moyens intellectuels et techniques, ils ne comprennent pas Google, ni Facebook,

D : un certain homme politique et son équipe semblent bien maitriser le web et la technique des nouveaux medias

R Le fondateur de Facebook veut être candidat à la présidence des Etats Unis !

L : on a les hommes politiques que l’on mérite ; pour résister efficacement, changeons notre façon de penser

M : Google s’est associé au grand labo pharmaceutique Sanofi en 2018 pour lancer la médecine sur internet

D : Dans le Monde Diplo, un article de Jacques Testard : avec une découverte fin 2016, on a pratiquement réalisé toutes les étapes pour fabriquer en masse des embryons humains puis les trier selon des critères génétiques.
On est donc en capacité d’une sélection de l’humain par l’humain, nous sommes à l’orée d’un remodelage possible de l’espèce humaine. Cela dans le silence des médias et des politiques.
Des enfants de meilleure qualité à un prix correct, c’est possible ? souhaitable ?

Y : L’eugénisme peut être positif et négatif (comme le nazisme). Quand on fait un dépistage systématique contre des risques génétiques, le choix n’est pas simple. Tout ce qui a rapport à l’eugénisme est complexe

Le mot de la fin : un effort de transcendance pour éviter de sombrer dans un déshumanisme !


Retranscrit par Colette et Didier
n’hésitez pas à laisser un commentaire..

2 thoughts on “Transhumanisme : le débat

  1. Nous serons des Robocops..

    Facebook détient plus d’informations sur la vie privée des Français que n’aurait le droit d’en détenir l’État. C’est pas moi qui le dis, c’est un big informaticien dans un documentaire diffusé mardi par l’association Ciné Citoyen.

    La question est alors de savoir si on doit faire plus confiance aux grands gourous d’internet qu’à l’État… ça ferait un bon sujet du bac de philo. Quand on connaît le degré de folie des grandeurs de ces demi-dieux de la toile, on a de quoi s’inquiéter.

    Dans ce film (suivi d’un débat), on voit aussi que les meilleurs cerveaux de la planète viennent faire des recherches très pointues aux Etats-Unis.
    Leur objectif suprème est de mélanger l’homme à la machine pour, disent ils, l’améliorer.
    Ils croient dur comme fer qu’ils peuvent nous transformer, dans un avenir très proche, en une sorte de Robocop. Si c’est pour ne plus avoir mal au dos, j’veux bien, mais si c’est pour devenir un métisse homme-machine, j’ai quelques doutes…

    Ne prenez pas ça à la légère, Monsieur le directeur, ces hommes nous préparent un drôle d’avenir. Comme par hasard, ces apprentis sorciers sont tous de sexe masculin. Je comprends encore mieux pourquoi j’préfère les femmes…

    Votre dévoué serviteur, l’Affreux Jojo
    12 octobre

  2. Même s’ils ne sont que consultatifs les comités d’éthique ( national, locaux) ont un rôle crucial a jouer pour informer, sensibiliser, éclairer les enjeux – tant vers les autorités que vers les citoyens.
    La tache est colossale, les moyens dérisoires..
    Vivement, pour le moins, une adresse mail du comité local et un blog actif pour rendre compte de ce qui s’y passe !

Comments are closed.