Soleil Vert : le débat

Ch : si d’ici 50 ans on n’a pas fait ce qu’il faut, l’humanité disparaitra. C’est une analyse scientifique – pas un roman – basée sur de multiples dossiers scientifiques ; et les conclusions sont catastrophiques.
Ce film aborde de nombreux sujets ; ainsi, les femmes deviennent du « mobilier ». Qu’en pensez vous ?

Xine : C’est peut être le thème le moins réel en fait, parce que les femmes s’émancipent, au moins en Occident- et le mouvement -j’espère- va se poursuivre ailleurs.
Moi je pense à d’autres thèmes, comme la surpopulation, la raréfaction des ressources alimentaires et agricoles et la mainmise d’une société sur l’alimentation : ça fait penser à 2 ou 3 sociétés mondiales qui veulent s’accaparer l’alimentation dans le monde comme Monsanto.
Il y a des thèmes très actuels, c’est très bien vu.

Par contre pour la surpopulation, géographes et démographes s’accordent à dire qu’on va arriver à un pic vers 2050 d’à peu près 9,5 milliards d’habitants ; ensuite la population mondiale va se stabiliser car tous les pays seront rentrés en transition démographique.
Un seul continent, l’Afrique, explose actuellement ; sa population augmente vraiment beaucoup, Pour les autres comme il y a eu des politiques familiales de planification, c’est en voie de stabilisation ; je pense à l’Asie du Sud Est. -Même s’il y a 1,3 milliard en Chine et 1,2 milliard en Inde. –

Les thèmes posés dans le film sont des problématiques actuelles.
Ainsi la pollution globale, on le voit à la fin, des océans n’arrivant plus à avoir de poissons ; je crois que l’ONU a dit pour 2030 ou 2050.

J’ai vu ce film à 20 ans, je le trouve très fort pour imaginer ces problèmes en 1973 c’est anticiper des problématiques récentes.
Et j’ai retenu la canicule, qui m’a particulièrement marquée ;
il y aussi ces élites qui ont tout le confort, l’eau, des aliments réels… et le peuple qui passe son temps à manger du « soleil vert »

Col : Petite note pessimiste sur les femmes … Je retiens de mes études que leur émancipation ne se fait que quand les hommes et les contraintes économiques le leur permettent ; lors du boom juste après 68, il y a eu un mouvement féministe, après ce boom économique, les femmes sont retournées à la maison s’occuper des bébés.
Dans le futur, pas sur qu’on soit différentes des femmes « mobilier »

Au niveau de la population mondiale : avant le 14ème siècle, il y avait des maladies et elle restait stable. Quand on a découvert l’Amérique Latine et de nouvelles façons de se nourrir, alors la population a augmenté.
Je pense qu’en effet la population va se stabiliser parce que on ne pourra pas nourrir plus de monde.

Ch : un retour au cannibalisme ? Qui a existé il n’y a pas si longtemps

Xine : je ne crois pas que le cannibalisme soit du à un manque de nourriture ; mais plutôt à des rituels où on mange l’autre pour sa force.
Dans les sociétés océaniennes, c’est ce qui s’est passé. Bien sur il y a des interprétations différentes. On a connu en Europe des disettes, des famines, des épidémies et on n’en est pas venu au cannibalisme.

Je ne suis pas d’accord pour l’Amérique latine : la population européenne a commencé à se stabiliser au XVIII siècle avec les progrès de l’hygiène et la fin des disettes et des épidémies.
La découverte de l’Amérique a peut être enrichi le Portugal et l’Espagne mais n’a pas fait disparaître les famines et la population est restée stable jusqu’au 18ème siècle ; après, il y a eu une explosion démographique qui a fait que justement les européens sont partis peupler d’autres territoires et notamment les Etats Unis grâce aux progrès de l’hygiène et de l’alimentation mais seulement au XIXème siècle.

Pour la contraception le 1er pays à le mettre en place c’est la France, à espacer les naissances sans les inventions modernes ( pilule et stérilet).
Il y avait d’autres méthodes qui ont fait que la France a été le 1er pays à stagner au niveau démographique ; ce qui explique qu’elle ait fait appel à l’émigration dès le XIXème siècle par défaut de population ; jusque dans les années 40, la France a été un pays d’enfant unique puis il y a eu le baby boom après la guerre .

Y C’est une belle mort sans souffrance, cette mort du vieux monsieur : et puis servir après la mort …. Je suis prête à donner mon corps si c’est pour donner à manger à des gens qui ont faim !

Ch : pour moi après la mort mes atomes serviront au cycle de la nature ; mon âme je ne sais ce qu’elle deviendra.

Un autre thème :les services d’ordre, au service de l’Ordre établi. Quand je vois les « dégageurs » je fais un parallèle avec ce qui se passe actuellement, sur le monde entier,
Notre démocratie n’est elle pas en danger pour en arriver à cette forme de dictature ?

Hél : la réalité dépassera la fiction et je pense qu’on n’en est pas loin ; certains aspects font froid dans le dos

Ch : ce film est prémonitoire

X le nucléaire n’est pas abordé

Xine : dans le film, ces personnes âgées qu’on tue…
Je pense à l’euthanasie ; dans les pays occidentaux à populations vieillissantes, les personnes âgées coutent de plus en plus cher,
Que ferons nous dans quelques dizaines d’années ? Peut être abandonner les soins aux personnes âgées et les orienter vers les plus jeunes.
C’est un problème avec les déficits croissants et les couts de santé qui augmentent.

Pour le nucléaire c’est sous jacent : comme il n’y a pas de ressources alimentaires et très peu de fermes, on suppose qu’il y a eu des catastrophes environnementales qui ont fait que les productions sont minimes et sont réservées justement à cette élite

X Les vieux il faudrait les tuer à la naissance !

Ch Avez vous entendu les déclarations de Macron à ce sujet ?  il faut reculer l’âge de la retraite parce que les vieux coutent trop cher – surtout quand ils sont à la retraite.
On est passé d’un système de répartition ( on travaille selon ses moyens on reçoit selon ses besoins ) à un système de capitalisation ; pourtant il ne faut pas oublier que la retraite c’est un salaire différé :
J’étais avec des jeunes qui nous reprochaient à nous les vieux de toucher une retraite alors que eux ils n’en auraient pas. Je leur disais « vous oubliez qui vous a payé l’éducation »

Pat On parle de la retraite des vieux, d’un déficit de la sécurité sociale de 30-40 millions par an, et on essaie de passer d’une retraite de répartition à une retraite par points.
Et si on faisait comme le Portugal qui ne donne pas un sou aux immigrés ?
En France les immigrés coutent 100 millions par an, la sécurité sociale de 30 millions serait largement compensée.
« Dommage pour les immigrants ? » Mais au lieu de les accueillir, essayons plutôt d’investir chez eux pour les laisser sur place normalement au lieu de venir chercher la mendicité en France

Col : on peut faire des économies sur les immigrants, sur la culture, sur beaucoup de choses…
Ainsi pour les effectifs en personnel des ministères : ceux qui ont le plus augmenté : Intérieur et Défense ; tous les autres ont réduit le nombre des fonctionnaires ! On fait des économies dans de drôles d’endroits…

Hél : ces migrants qui envahissent le monde, la question de base à se poser, c’est qu’ils arrivent de pays en guerre . Or quels sont les principaux pourvoyeurs d’armes ? France, Etats Unis, etc
il faudrait poser les bonnes questions : si ces pays étaient en paix ces populations n’éprouveraient pas tant le besoin de quitter leur pays !

Ch : Oui, si les pays occidentaux ne pillaient pas ces pays, si on les aidait , ce serait bien.
Ce chiffre de 100 millions : je ne le connais pas ;mais la fraude fiscale elle est de 80 milliards par an et concerne les ultra riches.

Quand le Conseil National de la Résistance a mis en place tous les acquis sociaux le PIB français était ridicule puisqu’on sortait de guerre le PIB national a été multiplié par plus de cent depuis…
Ce sont des choix politiques : un système solidaire ou  individualiste ?
je vois avec ma mutuelle on est passé d’un système solidaire à un système assurantiel : mes soins seront fonction de ce que je vais payer.
A ce propos le président de la MGEN va venir à Nouméa au CCT

Col : pour en revenir aux vieux. Notre société ne donne de valeur qu’à ceux qui consomment ; les vieux consomment ils assez ? les jeunes achètent des voitures, des maisons, en voila de belles valeurs mais les vieux c’est moins bien
c’est nous qui avons mis en place ce type de société ; on m’a dit : dans la vie, ma fille, il faut gagner de l’argent pour t’en sortir, puis en gagner toujours plus ; moi je suis de la génération 73 c’était le boom économique On a juste le revers de la médaille de ce que l’on a mis en place ; il faut espérer que d’autres mettront en place d’autres sociétés

Ch Je pense que la retraite à points ne garantira pas une retraite, et laquelle ? Au bout du compte, si on allonge encore la durée de travail il n’y aura plus de vieux…

Xine : pas d’accord avec Col ; les vieux consomment, voyagent beaucoup : hôtels restaurants culture il y a une économie pour le 3ÈME age ; tant qu’ils sont en bonne santé ; ils financent les jeunes générations et s’occupent des plus vieux ; cette classe d’âge aide beaucoup et fait partie des associations

Ch un bémol sur les vieux qui ont des retraites décentes c’est la classe moyenne fortunée Au fait, Le soleil vert on peut le voir à la baie des citrons ( rires) ah non c’est le rayon vert !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *