GILETS JAUNES : REPRESSION D’ETAT Vendredi 22 nov. 18 h à la FOL

Documentaire de StreetPress ( 2019 ; 57 mn )

La réponse policière et judiciaire au mouvement des Gilets jaunes est un fait politique majeur. 

Sous la Vème République, Aucun mouvement social n’a été autant réprimé. 
Les chiffres officiels donnent le tournis : 3.830 blessés, 8.700 gardés à vue, 
13.400 tirs de LBD 40 et 1.400 tirs de grenades lacrymogènes explosives.

Réponses légitimes ou Attteintes aux droits fondamentaux ? Maintien de l’ordre ou Répression ?
Dans ce documentaire exceptionnel, des témoignages de blessés, de militants, de sociologues, de journalistes, et les réponses d’un avocat, d’un policier et d’un ancien ministre de l’Intérieur.

2 thoughts on “GILETS JAUNES : REPRESSION D’ETAT Vendredi 22 nov. 18 h à la FOL

  1. ELEMENTS DU DEBAT

    Une cinquantaine de spectateurs – dont 3 gilets jaunes flamboyants – pour ce documentaire CHOC produit par STREETPRESS, petit média indépendant
    Possibilité de rattrapage via internet Gilets Jaunes : une répression d’Etat
    https://www.streetpress.com/sujet/1558444107-documentaire-gilets-jaunes-une-repression-etat

    Le film était suivi des révélations rigoureuses (1/4 h) du syndicaliste policier A. Langlois sur les défaillances de la haute hiérarchie
    https://www.youtube.com/watch?v=_vRtdy7cD0Y

    A signaler une séquence – 10 mn, après la 3ème- sur les incidents du jour anniversaire (17 nov 19) des Gilets Jaunes : exposé d’une manipulation
    https://www.youtube.com/watch?v=I893cI7Hing&feature=youtu.be

    Conclusions pessimistes sur les manifestations massives à venir (qui du 5 décembre ?)
    La sécurité des gentils participants est systématiquement menacée par des manœuvres
    – blackblocks connus mais non interceptés, 
    – « nassages » de places : on empêche les gens d’en sortir !
    – attaques arbitraires de policiers sur manifestants pacifiques, etc
    Les gens ont (raison d’avoir ) PEUR

    Il existe une Force de Gendarmerie Européenne FGE méconnue de (presque) tous.
    Couverture des violences par Grands Medias : vives critiques et appel au boycott.

    Manifester pacifiquement est un droit fondamental – dont nous sommes ainsi privés.
    Le débat a alors surtout porté sur la nature de nos institutions  : peut on qualifier de démocratique un régime autoritaire et répressif 

    Que faire d’autre pour s’exprimer ?
    – mieux s’informer, mieux rediffuser, mieux voter !
    Mais on dénonce aussi les élections : mascarade quinquennale…
    autre souhait : réviser le système trop binaire par une note a chaque candidat : gros changements
    – rappel : demande des Gilets Jaunes d’un RIP (Référendum d’Initiative Populaire))
    – pétition pour obtenir un référendum sur la privatisation des Aéroports de Paris ADP
    approche le million de signatures, elle est en cours, à faire connaître
    https://www.adprip.fr/

    On peut bien sur commenter ou déposer des liens utiles

    Bonne fin d’année !
    Gaston, pour CineCitoyen

  2. Perdue au milieu du Pacifique, je ne peux pas faire grand’ chose d’autre qu’écrire pour apporter ma petite pierre aux bouleversements en vue. 

    Ce 5 décembre  il est prévu une grande manifestation nationale, assortie de grèves, avec comme mot d’ordre la lutte contre le projet du gouvernement français de retraite « par points ». L
    Projet dont l’objectif n’est pas du tout d’uniformiser les régimes de retraite comme dit dans les gazettes (diviser pour mieux régner, vieille ruse) mais de diminuer le montant des pensions pour tout le monde.
    En mars 2016, François Fillon l’explique très bien aux patrons en 33 secondes. (Prenez le temps de l’écouter (pas long … 33 s !). https://www.youtube.com/watch?v=SJpmn2Br4i0&feature=youtu.be

    Notre République est à un tournant et ce grave coup de canif dans le contrat social français en est un marqueur. 
    Les effets désastreux du système économique ultra-libéral mondialisé sur les conditions de vie des humains deviennent insupportables : 
    – DESTRUCTION DE L’ENVIRONNEMENT(effet le plus grave car irréversible à notre échelle de temps), 
    – PERVERSION DE LA DEMOCRATIE qui fait le lit de l’extrême-droite (les gouvernements des pays ainsi que les médias de masse sont sous la férule des multinationales, des ultra-riches et des lobbies. Exit le peuple, c.à.d. nous !) ,
    -DESTRUCTION DU LIEN SOCIAL ET DE LA SOLIDARITE  (mise en compétition de tous contre tous, focus manipulateurs sur les sujets de discorde et sur les prétendues « violences », destruction des systèmes de retraite et de santé, désignation de boucs émissaires …) .

    Que faire ? Sûrement pas rester résignés ou indifférents et ainsi complices d’une stratégie du système en place, qui favorise « l’apathie démocratique » et permet toutes les dérives.
    Chacun peut apporter sa pierre, déjà en commençant par S’INFORMER LE MIEUX POSSIBLE et en ne se laissant pas berner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *